Affecter automatiquement des licences Oracle

Les licences Oracle peuvent être affectées automatiquement à un environnement. Vous configurez cette option dans Aperçu Oracle > Autorisations > Affectations automatiques. Sélectionnez le commutateur L’affectation automatique est inactive pour activer la fonctionnalité d’affectation automatique.

Note

Lorsque cette fonctionnalité est activée, la conformité de votre environnement Oracle est susceptible d’être affectée. Lisez l’intégralité de la section avant d’activer cette fonctionnalité.

Fonctionnement de l’affectation automatique

Lorsqu’elle s’exécute, elle analyse le besoin en licences des environnements non conformes. Les environnements sont des machines virtuelles, des serveurs physiques et des datacenters. Lorsqu’un environnement non conforme est détecté, l’affectation automatique détermine si tous ses produits ont besoin d’une licence. S’il existe un nombre adéquat de licences (saisies via des commandes Oracle) pour couvrir tous les produits d’un environnement, l’affectation automatique couvre cet environnement. Dans le cas contraire, elle ignore l’environnement et retente de le couvrir lors de sa prochaine exécution.

Par exemple, si l’affectation automatique doit couvrir quatre licences requises pour un produit installé dans un environnement et qu’il n’existe que trois licences, aucune licence ne lui est affectée automatiquement. Lors de l’affectation automatique suivante, le processus est retenté.

Règles d’affectation automatique

La règle par défaut affecte des licences lorsque le type de licence est Utilisation complète et que la métrique est Processeur.

Pour créer des règles définies par l’utilisateur, sélectionnez Configurer les règles d’affectation automatique. Dans ce cas, un assistant contenant quatre étapes s’affiche :

  1. Configurer les règles

    Dans cette étape, vous pouvez créer, modifier, activer et désactiver des règles. Sélectionnez le commutateur État pour activer ou désactiver une règle.

    Lorsque la zone Valeur peut contenir du texte, utilisez une barre verticale (|) pour entrer plusieurs valeurs. N’ajoutez pas d’espaces avant ou après la barre verticale.

    Exemple 15.

    Si la règle Nom de la base de données est activée et que sa valeur est DBName|Maintenance, l’affectation automatique s’applique uniquement aux environnements où le nom de base de données contient DBname ou Maintenance.



    Sélectionnez Continuer pour passer à l’étape suivante.

  2. Confirmer les environnements

    Cette étape affiche les résultats de chaque règle avant leur application. Pour chaque règle, le nombre d’environnements couverts et le pourcentage du nombre total d’environnements sont affichés. Lorsque le nombre d’environnements couverts est supérieur à zéro, vous pouvez sélectionner le texte lié pour afficher la liste d’aperçu des environnements affectés par la règle.

    Sélectionnez Continuer pour passer à l’étape suivante.

  3. Confirmer les licences

    Cette étape affiche :

    • Le nombre de commandes total qui sera utilisé pour affecter des licences.

    • Le nombre de licences total qui sera affecté quand les règles seront appliquées.

      Le nombre de licences est également affiché respectivement par NUP et par processeur.

    • Le nombre d’environnements total qui sera couvert.

    • L’état de conformité avant et après l’affectation de licences.

    Sélectionnez Compléter la configuration pour compléter la configuration et passer à l’étape suivante.

  4. Terminer

    Cette étape confirme que les règles d’affectation automatique ont bien été configurées.

Le processus d’affectation automatique

Lorsque la fonction d’affectation automatique est activée, elle est prévue pour s’exécuter une fois par jour à 6h00. Lorsque les règles définies par l’utilisateur sont actives, l’affectation automatique peut être également activée manuellement en sélectionnant Déclencher le processus d’affectation automatique maintenant.

Le processus d’affectation automatique est composé des étapes suivantes :

  1. L’analyse automatique analyse les environnements pour identifier où des licences sont nécessaires.

  2. Si des règles définies par l’utilisateur sont actives, elle répond d’abord à ces exigences. Cela implique que les licences dont le type est Utilisation complète et la métrique est NUP soient couvertes d’abord.

    Lorsque ces licences sont couvertes, l’affectation automatique continue :

  3. Elle couvre les licences dont le type est Utilisation complète et la métrique est Processeur.

    Si les règles définies par l’utilisateur ne couvrent pas complètement les exigences de licence en raison d’un nombre insuffisant de licences pour la métrique sélectionnée, la règle par défaut est appliquée.

Note

  • Lorsque l’affectation automatique est activée, la règle par défaut s’exécute, même si aucune règle définie par l’utilisateur n’est active.

  • Les environnements avec partitionnement « hard » (PLAR IBM) avec des licences manuellement attribuées à un ou plusieurs niveaux ne seront pas inclus dans le processus d’affectation automatique.