Licences IBM PVU

La PVU (Processor Value Unit) est une unité de mesure permettant de fournir une licence à un logiciel IBM. Le nombre d'autorisations PVU requises se base sur le modèle du processeur et sur le nombre de processeurs accessibles au logiciel. IBM continue de définir un processeur, pour les licences basées sur une PVU, comme étant chaque cœur de processeur sur une puce (socket). Une puce de processeur double cœur, par exemple, possède deux cœurs de processeur.

Dans Snow License Manager, les licences IBM PVU sont gérées par la métrique PVU qui est définie pour utiliser les valeurs PVU des ordinateurs comme base pour le calcul de conformité.

L'outil IBM License Metric Tool (ILMT) détermine automatiquement la PVU requise pour chaque ordinateur, dans le cadre de l'inventaire de la machine. Ces informations peuvent être automatiquement intégrées à Snow License Manager pour définir la valeur PVU à utiliser pour chaque installation. L'intégration de données ILMT s'effectue via Snow Integration Manager (SIM).

Dans Snow License Manager, les informations sur les valeurs PVU se trouvent ici :

  • Dans la vue Répertorier tous les ordinateurs, ajoutez la colonne PVU par cœur à l’aide du sélecteur de colonne.

  • Dans Détails de l’ordinateur et dans l’onglet Informations, consultez les informations sur les PVU par cœur.

De plus, l'administrateur sera alerté de toute licence pour un logiciel IBM qui est enregistrée avec d'autres métriques que les PVU :

  • L’alerte Il existe [nombre] licences avec des métriques incompatibles pour les applications IBM sous licence PVU dans Présentation des licences

Pleine capacité et sous-capacité

Certains produits logiciels d’IBM, sous licence basée sur la métrique PVU et qui peuvent être déployés dans un environnement de serveur virtualisé, peuvent recevoir une licence soit de pleine capacité ou de sous-capacité (capacité de virtualisation).

  • Pleine capacité

    Le nombre de licences PVU requises se base sur la capacité de cœur physique du serveur (chaque cœur de processeur physique activé) où le logiciel IBM est installé.

  • Sous-capacité

    Le nombre de licences PVU requises se base sur la capacité de cœurs virtuels d’une partition ou d’une machine virtuelle disponible pour le logiciel IBM.

La somme de toutes les exigences de sous-capacité pour les machines virtuelles ne peut pas excéder la pleine capacité du serveur physique qui héberge les machines virtuelles. Les informations sur les installations qui sont éligibles aux licences de sous-capacité sont rassemblées par ILMT et peuvent être intégrées à Snow License Manager via Snow Integration Manager (SIM).

Note

Afin d’être éligibles aux licences de sous-capacité, toutes les machines virtuelles d’un hôte doivent être reconnues par ILMT. Sinon, l’hôte doit posséder des licences de pleine capacité.

Snow License Manager signalera à l’administrateur SAM les ordinateurs qui exécutent des applications IBM avec la métrique PVU, mais pour lesquels ILMT manque d’informations :

  • Dans l’alerte Il y a [nombre] ordinateur(s) avec des produits IBM basés sur une PVU installé(s) sans données d’ILMT dans Présentation des ordinateurs

  • Dans le rapport Ordinateurs avec des produits IBM basés sur une PVU sans données d’ILMT

Pour des informations sur les produits logiciels, les technologies de virtualisation et les technologies de processeur qui sont éligibles aux licences de sous-capacité, consultez la documentation d’IBM.