Licences Windows VDA pour environnements VDI

Les technologies VDI (Virtual Desktop Infrastructure) permettent aux utilisateurs d'accéder à leur bureau depuis quasiment tous les périphériques.

Chaque périphérique connecté à une VDI Windows nécessitera des droits d'accès au bureau virtuel. Si le périphérique d'accès est un ordinateur couvert par une licence Windows avec un Software Assurance valide, les droits d'accès au bureau virtuel sont inclus. Pour les autres périphériques, une licence Windows VDA (Virtual Desktop Access) est requise. Pour les licences Windows VDA, des droits de réaffectation de 90 jours s'appliquent, ce qui signifie qu'une licence ne peut pas être réaffectée à un autre périphérique dans les 90 jours qui suivent la dernière affectation.

Snow License Manager identifie tous les périphériques qui ont été connectés à une VDI. Le périphérique peut, par exemple, être un ordinateur personnel, un smartphone ou un client léger, mais il peut également être un ordinateur inventorié. Snow License Manager ajoute alors l'application Windows Virtual Desktop Access à tous ces périphériques.

Exigences de licence

Lorsque Snow License Manager calcule les exigences de licence pour Windows Virtual Desktop Access, les règles suivantes s’appliquent :

  • Si le périphérique est un ordinateur inventorié et que l’ordinateur est couvert par une licence Windows avec un Software Assurance valide, aucune licence Windows VDA n’est requise.

  • Si le périphérique est un ordinateur inventorié avec une licence Windows sans Software Assurance, une licence Windows VDA est requise.

  • Si le périphérique est un ordinateur inventorié non couvert par une licence Windows, une licence Windows VDA est requise.

  • Si le périphérique n’est pas un ordinateur inventorié, une licence Windows VDA est requise.

  • Une licence Windows VDA peut être réaffectée après 90 jours.

Les systèmes d’exploitation Windows sur les bureaux virtuels (VDI) ne nécessitent pas de licence client Windows et sont automatiquement retirés des exigences de licence pour le système d’exploitation Windows qu’ils exécutent. Cela est illustré par la remarque VDI sur l’ordinateur, ainsi que sous les exigences de licence dans les informations détaillées.

La gestion des licences Windows VDA dans Snow License Manager est automatisée. Cependant, pour garantir une affectation adaptée des licences, tous les achats de licences Windows avec Software Assurance doivent être enregistrés avec les droits de mise à niveau activés.

Des licences sont également requises pour le serveur et l’infrastructure de gestion de la solution VDI. En tant qu’assistant aux licences de la structure VDI (Microsoft ou autres fournisseurs), Snow License Manager fournit des rapports prédéfinis dédiés :

  • Tous les périphériques qui ont accédé à une VDI

  • Tous les utilisateurs qui ont accédé à une VDI